Si l’écharpe bleu, blanc, rouge est l’accessoire de mairie le plus réputé, il existe une multitude d’articles qui permettent aux élus d’être facilement reconnaissables en dehors des cérémonies officielles. Parmi eux, les principaux accessoires sont l’insigne, la cocarde et la broche. Découvrez tout ce que vous devez savoir sur les 4 articles distinctifs du maire.

L’écharpe de maire se porte lors des occasions officielles telles que les commémorations, les inaugurations et les mariages

Tout d’abord, comme nous l’avons mentionné, l’écharpe est un accessoire particulièrement symbolique pour les maires, puisqu’elle symbolise l’autorité qui émane de leur fonction. De couleur bleu, blanc, rouge, cet accessoire de mairie est décoré avec des franges dorées.

Il existe de nombreuses occasions au cours desquelles l’écharpe tricolore est portée par le maire. Par exemple, lors des commémorations telles que le 14 juillet, les maires doivent porter l’écharpe afin de montrer leur respect envers la nation. Il en va de même pour les cérémonies de mariage ou encore pour les inaugurations.

Il faut aussi savoir que le maire d’une commune peut choisir de porter l’écharpe dès qu’il l’estime nécessaire. Il est donc très fréquent que les élus locaux décident de porter cet élément distinctif de leur autorité, dès qu’une situation inhabituelle se présente et qu’ils ont besoin de rappeler à l’ordre.

Enfin, lorsque le maire doit assurer sa fonction d’officier de police judiciaire au sein de sa commune (par exemple pour verbaliser un conducteur s’étant mal garé), il est préférable qu’il porte son écharpe.

L’écharpe de maire peut être portée sur l’épaule droite ou à la ceinture

Selon l’article D. 2122-4 du CGCT, il existe deux façons de porter l’écharpe de maire :

  • De l’épaule droite au côté gauche, en faisant figurer le bleu près du col par différenciation avec les parlementaires qui font l’inverse. Si un interlocuteur s’adresse au maire de face, il verra donc apparaître les couleurs « rouge, blanc, bleu ».
  • À la ceinture, en faisant figurer le bleu en hauteur. Cette méthode est la plus ancienne, puisqu’elle remonte au début du XIXe siècle. À cette époque, les maires devaient porter l’épée, et placer l’écharpe à la ceinture leur permettait de fixer le fourreau de l’arme.

La broche, la cocarde et l’insigne permettent au maire d’être reconnaissable à tout moment, sans porter l’écharpe

Lorsque le maire ne porte pas son écharpe, il n’est pas toujours reconnaissable par les visiteurs de la commune. Aussi, la broche et l’insigne de maire sont des accessoires qui donnent la possibilité au maire d’être visible en permanence. Conçus avec un design tricolore, ils comportent les mentions « maire » et « RF ».

Tandis que la broche et l’insigne se fixent sur les vêtements, la cocarde maire se fixe sur le parebrise de la voiture. Pouvant être conçue en plexiglas ou en métal, elle permet à l’élu de pouvoir être facilement reconnu par les habitants et les visiteurs lorsqu’il se déplace au sein de sa commune.